Les femmes de Heart Spring Mountain

MACARTHUR Robin

Vale, barmaid et strip-teaseuse √† La Nouvelle-Orl√©ans, apprend que sa m√®re, Bonnie, compl√®tement shoot√©e, sortie en plein ouragan, a disparu. Elle part imm√©diatement pour le Vermont o√Ļ elle s‚Äôinstalle sur le terrain familial dans une vieille caravane. Renouant avec les siens, surtout sa tante Deb et la vieille Hazel qui n‚Äôont jamais quitt√© la r√©gion, elle retrouve ses racines. Son arri√®re-grand-m√®re √©tait une indienne Ab√©nakise, sujet longtemps quasi tabou. Pourtant Bonnie se sentait ¬ę indienne et gitane ¬Ľ.¬†¬†¬†¬†Dans un r√©cit tr√®s morcel√© ‚Äď soixante-dix petits chapitres d√©sign√©s par des pr√©noms et des dates constamment m√©lang√©es entre 1956 et 2011 (il faut suivre‚Ķ) ‚Äď, la jeune romanci√®re Robin MacArthur nous plonge dans une famille o√Ļ les femmes tiennent une place primordiale et o√Ļ les hommes, simples g√©niteurs, disparaissent rapidement. C‚Äôest une Am√©rique bien loin des m√©galopoles, o√Ļ le lien avec la nature reste ‚Äď ou redevient ‚Äď tr√®s vivace. Selon les √©poques, on travaille dur, on boit, on se drogue, on est hippie, on √©coute Nina Simone et Patti Smith‚Ķ Les personnages se d√©voilent progressivement, rudes ou tendres. La recherche d√©sesp√©r√©e de Vale structure ce qui paraissait d√©sordonn√©. L‚Äô√©criture est magnifique, riche, pr√©cise, sensuelle et √©mouvante. On aimerait habiter ce livre‚Ķ (C.-M.M. et M.-C.A.)