Les deux vies de Sofia

WROBEL Ronaldo

Sofia, la grand-m√®re de Ronaldo, vit √† Rio de Janeiro. Son pass√© de juive allemande r√©fugi√©e en 1938 resurgit √† l‚Äôoccasion de la d√©couverte, dans l‚ÄôAllemagne de 2008, de bijoux appartenant √† son amie Klara et qui lui sont l√©gu√©s. Que s‚Äôest-il pass√© entre ces deux amies et que cache Sofia dont la conduite est parfois curieuse ?¬†¬†Ce n‚Äôest pas le premier roman de Ronaldo Wrobel consacr√© aux juifs r√©fugi√©s au Br√©sil (Traduire Hannah, NB mai 2013). Les destins crois√©s de ces deux amies, indissolublement li√©es, sont suivis pas √† pas de 1933 √† 1938. La p√©riode nazie est naturellement d√©crite avec √©motion, sans pathos excessif. L‚Äôangoisse latente des derni√®res ann√©es avant la guerre est bien observ√©e. Le romantisme, toujours pr√©sent, all√®ge l‚Äôatmosph√®re pesante de la vie sous les pers√©cutions hitl√©riennes. L‚Äôaction se d√©roule presque toute enti√®re √† Hambourg, ville portuaire vivante, prosp√®re et licencieuse. Les allers et retours avec les temps actuels sont suppos√©s √©clairer l‚Äôintrigue, mais tout se complique peu √† peu. Bien √©crit, le livre est agr√©able, imag√© et parfois humoristique. Le d√©nouement, astucieux, conserve un c√īt√© obscur qui laisse habilement subsister des interrogations. (E.G. et A.Le.)