Les Cinq.

JABOTINSKY Vladimir

& &

 

¬ę¬†Ce tableau de la vie et des moeurs d‚ÄôOdessa¬†¬Ľ au d√©but du XXe si√®cle entrelace les portraits, m√©saventures et destins des cinq enfants d‚Äôune famille juive de la bourgeoisie ais√©e. Le narrateur est un peu amoureux de l‚Äôa√ģn√©e, la belle Maroussia, √† la personnalit√© rayonnante et impertinente. La vie dans cette Marseille de la mer Noire ne manque pas de charme m√™me si les prodromes de la dislocation de la soci√©t√© sont d√©j√† pr√©sents, notamment avec la r√©volte du cuirass√© Potemkine en 1905.

 

Vladimir Jabotinsky (1880-1940) fut un sioniste radical, ma√ģtre √† penser de la droite dure isra√©lienne (d√®s 1923, il imaginait la construction d‚Äôun ‚Äúmur de fer‚ÄĚ s√©parant Juifs et Arabes). On ne l‚Äôattendait pas dans la peau de ce narrateur au regard attentif aux √™tres, mais l‚Äôauteur assure en avant-propos qu‚Äôil s‚Äôagit de personnages qu‚Äôil a r√©ellement connus dans sa jeunesse. Sous l‚Äôextr√©miste se cachait une sensibilit√©. Son √©criture, reflet du melting-pot qu‚Äôest alors Odessa, est vari√©e, chaleureuse et agr√©able, mais son tableau social paresse et divague au gr√© de sa fantaisie, sans v√©ritable id√©e directrice.