Les bijoux de la Kardashian

VIGNOLLE François, DUMOND Julien, MARDON Grégory

Le 28 septembre 2016, l’avion de Kim Kardashian, vedette américaine et internationale du web, atterrit à Paris pour la « fashion week ».  « Quelle ville romantique » tweette-t-elle aussitôt arrivée. Journalistes, photographes, curieux l’accueillent triomphalement. Fidèle à elle-même, elle sait fort bien faire le buzz et sa propre pub. Dans la banlieue nord de Paris, au Raincy, des truands rangés des voitures se retrouvent dans un troquet. Que mijotent-ils ? On les retrouve le soir du 3 octobre, pédalant sur leur bicyclette, vers l’hôtel dans lequel Kim Kadashian est logée. En quelques minutes, les complices pénètrent dans sa suite, la ligotent et lui dérobent quelques bijoux d’une valeur de 9 millions d’euros !  Un vrai polar… qui a eu lieu. Cela change ! L’affaire ne sera jugée qu’en 2020. Les journalistes-auteurs de la mise en scène de ce braquage ont donc changé les noms des cambrioleurs et des enquêteurs pour respecter la présomption d’innocence. Mais ce récit précis, palpitant, aux dialogues à la Audiard façon Les tontons flingueurs, sait souligner le côté rocambolesque et vieillot de ce coup et le contraste avec la vie de Kim, reine de l’actualité et de l’immédiateté. Le dessin de Grégory Mardon aux traits vigoureux rythme avec bonheur la BD. (A.D. et Y.H.)