L’empire de Nistor Polobok

CIOCAN Iulian

Nistor Polobok est un sexag√©naire infatu√© de l’importance de son statut de haut fonctionnaire √† la mairie de la capitale moldave. Un soir, rentrant dans sa riche demeure surdimensionn√©e, il tr√©buche dans une fissure qui vient de s’ouvrir devant son portail. Au fil des jours la crevasse s’agrandit, la ville enti√®re est menac√©e. Une voyante r√©v√®le √† Nistor qu’il peut sauver ses concitoyens en se faisant pardonner les offenses qu’il a fait subir, en particulier √† certaine dame… Mais Nistor ne voit pas de qui elle veut parler.¬†Iulian Ciocan est un journaliste et romancier embl√©matique de la litt√©rature de la R√©publique de Moldavie, petit pays de l’ex-URSS, maintenant ind√©pendant, pris en sandwich entre l’Ukraine et la Roumanie, entre la Russie et l’Union europ√©enne. La f√™lure dans le sol qui ouvre le r√©cit symbolise le gouffre apparu, comme dans d’autres pays occidentaux, entre les nantis et les pauvres. L’auteur stigmatise dans cette farce satirique la lenteur de la prise de conscience des √©diles, leur aveuglement face √† la catastrophe annonc√©e, le cynisme et le ridicule des politiciens toujours pr√™ts √† profiter du chaos.¬† Une ronde r√©jouissante et loufoque de corrupteurs et leurs victimes, tous plus f√™l√©s les uns que les autres. (T.R. et C.B.)