Le village des monstres

VILLOVITCH Hélèna

Six écoliers, bien emmitouflés, prennent le car scolaire sous les mille recommandations de la famille pour une école située à un kilomètre. L’instituteur, gentil et attentionné, ne met jamais de mauvaises notes et lorsqu’il raconte Le Petit Chaperon rouge le loup est un ami agréable. Bichon pose ouvertement plusieurs questions à ses camarades : pourquoi ne leur raconte-t-il pas la version originale des contes ? Pourquoi dorment-ils à l’école ? Entraînés par Petit Chéri, Bichon et Porcelaine, les enfants vont aller discrètement, après le coucher, dans le village. Ébahis, choqués, ils découvrent dans le salon de Petit-Chéri une réunion de monstres et vampires.  Dès le début du livre, on est intrigué par le comportement des habitants de ce village. Tout comme Bichon, on est impatient de découvrir la suite. Très vite le suspense laisse place à une aventure dont les enfants sont les héros. L’humour de la description de la surprotection des parents laisse place à une certaine réalité du chômage, à la solidarité, aux astuces et au courage des enfants pour sauver le village.(A.T. et M.-J.C.)