Le Tigre

DICKER Joël

Russie, Sibérie 1903. Une série de faits divers sanglants défraient la chronique. Un tigre monstrueux assassine sans distinction humains et animaux et décime des villages entiers. Le tsar promet une récompense à la hauteur du défi à relever : le poids de l’animal en pièces d’or à qui rapportera sa dépouille. De nombreux candidats accourent sur les lieux, dont un certain Ivan Levovitch. Comment pister l’animal ? Le surprendre ? Seul un piège pourrait avoir raison de lui : c’est alors que la convoitise de l’homme va lui faire commettre le pire et le récit passe ainsi subtilement de l’aventure au psychologique et incite à la réflexion sur le bien et le mal dans ses différentes formes, renvoyant ainsi dos à dos le chasseur et le tigre, réunis dans l’agonie et la mort.   Le Tigre a été écrit par Joël Dicker à l’âge de dix-neuf ans pour un concours littéraire. Tous les ingrédients d’un bon livre sont déjà présents : une langue riche, un récit subtil et bien mené qui tient le lecteur en haleine jusqu’au bout. De surcroît l’illustration apporte un plus à cet élégant livre avec jaquette. (M.-T.D. et M.-C.D.)