Le secret des Flamands.

ANDAHAZI Federico

Florence en 1474 : le ma√ģtre Monterga, peintre de renom, a perdu son √©l√®ve pr√©f√©r√© Pietro della Chiesa. Son corps a √©t√© retrouv√©, le visage taillad√©, m√©connaissable. Pourquoi ce meurtre ? Se montrait-il trop curieux ou jaloux d’un nouvel apprenti venu de Bruges ? A-t-il surpris la ravissante Fatima dont son ma√ģtre faisait le portrait ? En cette fin de si√®cle, √©coles italiennes et flamandes s’opposent. Monterga a un talent in√©gal√© pour la perspective mais √† Bruges les fr√®res Van Mander ont trouv√© le secret de la couleur donnant √† leur peinture une luminosit√© irr√©elle. Manipulations, techniques secr√®tes savamment crypt√©es, espions, tout est bon. √Ä Florence les meurtres se succ√®dent, tandis que l’apprenti flamand fouille avidement la biblioth√®que de son ma√ģtre.¬†Sous la plume habile de cet auteur argentin, l’intrigue m√™le ruse et s√©duction dans les univers contrast√©s du Nord et du Sud. C’est aussi, gr√Ęce √† une √©tude passionnante des peintres et de leurs recherches, un roman tr√®s prenant et original.