Le Roi carotte

LARCHER Geoffroy

Las de sa vie parisienne, Nicolas Wurtz, pseudo journaliste à Clin d’œil, une revue insignifiante, décide de quitter une ville et un milieu professionnel qu’il juge superficiels. Le hasard d’une panne de mobylette l’oblige à s’arrêter dans le bassin d’Arcachon en pleine arrière-saison. Ses rencontres avec Guitou, Madame Poulette, Dédé, les habitants pittoresques du village, lui permettent d’aspirer à une nouvelle vie plus sereine ; mais pourra-t-il oublier un passé qui le hante et le tourmente ?

Geoffroy Larcher livre une critique de la société, de son influence sur nos décisions en faisant l’éloge de l’oisiveté, du choix de profiter de la vie. Son héros subversif et anticonformiste impressionne par son détachement, sa paresse magnifique, et sa culture de la non ambition ; il est accompagné d’une galerie de personnages très attachants. La verve de l’écriture colle parfaitement à cette aventure légère et mélancolique qui met en avant la beauté des gens avec une absurdité séduisante. C’est la troisième édition, revue et toujours d’actualité, de cette ode sublime à la liberté, au plaisir tranquille, qui offre une bouffée d’oxygène en ces temps de crise ; le statut de Roi carotte pourrait faire des émules… (E.M. et C.B.)