Le risque de l’histoire

DUSSIDOUR Dominique

Cont√©es en contrepoint et en trois parties, voici deux histoires. Celle de Zita et de sa famille vivant en Croatie, puis √† Munich o√Ļ Zita a trouv√© du travail pour revenir ensuite sur la terre de ses anc√™tres construire une maison, qui sera occup√©e puis d√©truite pendant la guerre‚Ķ et celle de Romane, romanci√®re fran√ßaise, qui √©crit l’histoire de Zita, mais vit en Charente dans une vieille demeure qui menace ruine, o√Ļ son amant organise avec sa m√®re des soir√©es ¬ę poker et alcool ¬Ľ pour financer les r√©parations. Dans la troisi√®me partie, Romane pr√©sente les t√©moignages de plusieurs personnages √† propos de la guerre en Croatie. ¬†Sans doute la plus aboutie, cette derni√®re partie de la trilogie ¬ę Dont actes ¬Ľ (L’alouette Lulu, NB f√©vrier 2001 et Les Couteaux offerts : dont actes II, NB mars 2004) d√©route, au prime abord, comme dans les pr√©c√©dents ouvrages, par sa structure. Le r√©cit s’organise autour de trois th√®mes ‚Äď construction, destruction, reconstruction ‚Äď qui s’illustrent dans les lieux comme dans les corps et les √Ęmes des personnages, souvent attachants. Le style, agr√©able, est descriptif, soign√©, m√™me s’il est parfois √† la limite de la surcharge‚Ķ L’ensemble requiert une lecture attentive et tenace.