La Saison des hommes.

LYR Guyette

L’univers des adultes vu par les yeux d’une fillette : Zol, la jeune h√©ro√Įne, essaie de survivre dans un monde qu’elle voudrait normal. Sa m√®re, Alice, est n√©e des amours d’un soldat allemand et d’une Fran√ßaise quelque part le long de la c√īte normande. Elle a toujours √©t√© la fille de la ¬ę¬†putain¬†¬Ľ. En attente de ce p√®re qu’elle n’a pas connu, elle collectionne les hommes √† la recherche d’un amour qui ne lui a pas √©t√© donn√©. Son √©quilibre mental en est un peu atteint. Zol la surveille, la prot√®ge, se construit un monde plein de d√©fenses avec une maturit√© √©tonnante dans un environnement pauvre, difficile, irrationnel. Lorsque surgira le grand-p√®re, allemand, Zol vengera sa m√®re de l’indiff√©rence de cet homme.

Un livre dur, bien √©crit, o√Ļ l’innocence c√ītoie une r√©alit√© quotidienne p√©nible. Guyette Lyr, ainsi que dans ses pr√©c√©dents romans (La tr√®s vivante, N.B. jan.2001), trace des portraits vivants, color√©s, souvent touchants, parfois invraisemblables. On se laisse prendre cependant par l’histoire de cette enfant.