Le pion

CERDA Paco

Lors du tournoi interzonal d’échecs de Stockholm, une partie oppose l’américain Robert Fischer dit Bobby, 18 ans, ambitieux et excentrique, à l’espagnol Arturo Pomar dit Arturito, trente-et-un ans, réservé et résigné. Tous les deux sont des enfants prodiges dans le domaine des échecs, largement dominé par les soviétiques. Cette confrontation se passe en février 1962 dans le contexte politique de…

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je me connecte

S'inscrire | Mot de passe perdu ?

Pas encore de compte ?

Je m'abonne