Le paradis perdu de Mercury.

WATSON Brad

Finus Bates a conserv√© tout au long de sa vie une attirance particuli√®re pour Birdie, son amour de jeunesse. Chacun a fait sa vie de son c√īt√© : Finus, mal mari√©, finit par se s√©parer de son √©pouse, et Birdie se retrouve veuve √† la cinquantaine dans des circonstances que sa belle-famille trouve suspectes. D√©passant tous les deux les quatre-vingts ans, ils ne vivront ensemble qu’une belle amiti√©. Autour d’eux gravitent nombre de personnages, de leurs familles respectives √† la domestique noire au destin malheureux en passant par le m√©decin l√©giste embaumeur. Par une tr√®s habile construction en kal√©idoscope, parfois d√©routante, l’auteur brosse la fresque vivante d’une ville du sud des √Čtats-Unis encore marqu√©e par l’antagonisme des communaut√©s noire et blanche, tout au long du XXe si√®cle. L’auteur n’h√©site pas √† pousser l’√©tude de ses personnages, apr√®s leur mort, dans l’au-del√†, avec une √©criture vari√©e bien adapt√©e √† chaque protagoniste. Un roman ambitieux et original.