Le nid du serpent

GUTI√ČRREZ Pedro Juan

& &

 

√Ä Cuba, dans les ann√©es soixante, Pedro a quinze ans. Issu d‚Äôune famille de petits bourgeois, il se demande comment devenir quelqu‚Äôun dans un pays √† la d√©rive. Le service militaire se profile √† l‚Äôhorizon. Entre ¬ę¬†luxure et d√©sespoir¬†¬Ľ Pedro s‚Äôexcite et se d√©go√Ľte avec une vieille pute. L‚Äôarm√©e, la canne √† sucre coup√©e des heures durant dans la boue, la gale et les morpions en prime, des hommes affam√©s, violents, qui tuent le temps : o√Ļ trouver quelques pesos pour boire, coucher et se camer ? D√©brouillard, planant dans l‚Äôabjection et le sexe, Pedro aime les mots¬†; plong√© dans la litt√©rature, il s‚Äôessaie aux ha√Įkus. Comment fait-il aussi pour √©crire, r√™ver, inventer dans cet univers totalitaire kafka√Įen¬†?

 

Apr√®s Le roi de La Havane (N.B. d√©c. 2004) o√Ļ sexe, violence, mis√®re et crasse composent le quotidien, l‚Äôauteur cubain explore √† nouveau les m√™mes th√®mes. Avec en toile de fond une sexualit√© omnipr√©sente et un besoin de solitude, il √©crit le livre pseudo autobiographique d‚Äôun ¬ę¬†tigre sexuel¬†¬Ľ‚Ķ, ¬ę¬†s√©ducteur accompli et maladif¬†¬Ľ. De ce tableau obsc√®ne et d√©sesp√©r√©, √©merge un √©crivain n√© pour √™tre libre, soucieux d‚Äôavancer, impatient.