Le monde secret des geishas.

DOWNER Lesley

C√©l√®bres bien au-del√† du Japon, les ravissantes geishas se d√©finissent comme des artistes et non des prostitu√©es. La plupart ont √©t√© vendues, enfants, √† des maisons de th√©. Au terme d‚Äôune longue et co√Ľteuse formation leur fonction sera d‚Äôassurer le plaisir des clients. L‚Äôamour leur est interdit, elles sont √† la disposition de celui qui paie. √Ä l‚Äô√Ęge de treize ans elles sont officiellement d√©flor√©es par leur futur protecteur. Telle √©tait du moins la condition des geishas jusqu‚Äô√† la loi de 1958 qui a interdit la prostitution. Devenues plus libres, elles sont d√©sormais peu nombreuses. Leurs prestations, hors de prix, ne sont accessibles qu‚Äô√† un petit nombre, mais les Japonais souhaitent la survivance d‚Äôune tradition tr√®s ancienne. ¬†La journaliste Lesley Downer a su p√©n√©trer le monde clos des geishas et r√©v√®le une culture bien diff√©rente de la n√ītre, m√©lange d√©routant de grand raffinement et de codes rigoureux, une certaine cruaut√©, un cynisme total pour tout ce qui concerne l‚Äôamour et la sexualit√©. Telles sont les grandes lignes de ce document auquel on pourra reprocher une prolixit√© qui nuit √† sa clart√©.