Le mari de la harpiste

BÉNÉGUI Laurent

Basile, horticulteur, fait la connaissance d’une harpiste, au prénom peu banal de Charlie. Mais partager la vie d’une telle instrumentiste pose bien des problèmes pratiques : appartement avec ascenseur obligatoire et assez grand, voiture, voyage en train, accès aux stations de sports d’hiver… Peut-on envisager aussi une vie de couple et une grossesse ? 

Laurent Bénégui est scénariste, réalisateur et auteur de nombreux romans (La part des anges, NB novembre 2017). Il raconte avec beaucoup d’humour, mais aussi de tendresse, le quotidien du mari d’une harpiste : c’est un véritable ménage à trois, tant l’instrument est un personnage à part entière et tant il fait partie de la vie de sa femme. Il décrit avec beaucoup de précisions cette profession, peu courante, qui présente des caractéristiques originales et très contraignantes. Malgré une grande abondance de détails sur l’instrument lui-même, quelques longueurs fastidieuses ou inutiles, ce roman plein de charme et bien écrit est non seulement divertissant, mais montre que la passion prime sur tout et surmonte les difficultés qu’elle engendre. (B.D. et A.C.)