Le Livre de Jonas.

CHAON Dan

Jonas est un enfant timide, solitaire ; il vit sa jeunesse entre sa mère et son grand-père, dans le Dakota du Sud. À six ans, il est sauvagement mordu et défiguré par le chien de la famille. Il ignore qui est son père et, avant de sombrer peu à peu dans la folie, sa mère lui révèle qu’elle a abandonné son premier fils, né cinq ans avant lui. À vingt-cinq ans Jonas quitte tout et tente une nouvelle existence à Chicago, tout en recherchant désespérément son frère. Quand il le retrouve dans une petite ville du Nebraska, celui-ci est en liberté conditionnelle pour trafic de drogue. L’introversion de Jonas le poussera à multiplier les mensonges et aboutira à une mésaventure qui, heureusement, se terminera bien.

 

La construction du roman, avec de nombreux retours en arrière d’un chapitre à l’autre, complique un peu la lecture. Mais la description de l’Amérique profonde, l’écriture incisive et l’étude psychologique très fouillée des personnages font tout l’intérêt de ce premier roman qui tient les promesses du précédent recueil de nouvelles (Parmi les disparus, NB octobre 2002).