Le lion endormi

PERRIER Pascale

Le Lion endormi est le surnom du volcan Nevado del Ruiz, celui qui s’est r√©veill√© en 1985, causant la mort de milliers de personnes ensevelies sous sa boue br√Ľlante. Martin, reporter-photographe fran√ßais, est envoy√© en Colombie pour couvrir la catastrophe. Sa route croise celle d’un b√©b√© de trois mois dont les parents semble-t-il sont morts. Dans un √©lan d’amour et de protection, le jeune homme adopte la petite fille et la ram√®ne en France. Treize ans plus tard, Alicia se demande quelle aurait √©t√© sa vie en Colombie, qui sont ses vrais parents. Un voyage au pays de ses origines s’impose.

Dans cette fiction, l’auteure raconte les tourments d’une jeune adolescente adopt√©e, qui se perd √† force de se chercher. Elle entrelace ses questions existentielles avec le r√©cit qui colle au plus pr√®s de la r√©alit√© de l’√©ruption volcanique, v√©cue par les habitants. La catastrophe est palpable, l’enfer s’abat en quelques secondes mortelles sur toute une r√©gion. Et au milieu Alicia, sauv√©e mais aussi vol√©e √† son histoire, √† son pays, √† sa famille. Le roman est tendu, l’histoire prenante. Beaucoup de questions sont pos√©es, sur l‚Äôincomp√©tence des √©lus, sur l’adoption, sur l’√©thique, le m√©tier de reporter… Les toutes derni√®res pages sont sans doute un peu l√©nifiantes, mais on ne l√Ęche pas le livre, bien √©crit et bien construit. (A.E. et J.G.)