Le froid modifie la trajectoire des poissons

SZALOWSKI Pierre

Un quartier bien tranquille de Montréal en 1998. Le jeune narrateur, dix ans, souffre de voir ses parent se séparer : il invoque le ciel… et c’est une tempête de glace qui se déchaîne, interrompant le chauffage et les transports, coupant les arbres. Un côté de la rue garde l’électricité et dépanne les autres. Ainsi, Boris, scientifique russe perdu dans ses calculs, s’installe-t-il chez Julie, entraîneuse, pour sauver ses poissons du froid. Les voisins, parents et enfants s’organisent, se découvrent, deviennent meilleurs, l’amour triomphe de toute part.

 

Pierre Szalowski, journaliste, publiciste, scénariste, est installé au Canada depuis 1997 et écrit son premier roman. Naïf et très optimiste, ce texte court séduit surtout par le charme de ses nombreuses expressions et tournures québécoises. L’accumulation de quiproquos semble parfois exagérée, mais la façon dont une nouvelle vie urbaine prend forme amuse. Un bon moment de détente !