Le Dernier patriarche

EL HACHIMI Najat

Chez les Driouch, famille traditionnelle marocaine, joie et fiert√© saluent la naissance de Mimoun, le fils qui deviendra le patriarche garant de l’honneur de la maison, de la d√©cence et de la chastet√© des filles. Immigr√© en Catalogne, de plus en plus caract√©riel, violent, jouisseur, jaloux, Mimoun r√®gne en despote sur sa femme soumise et ses enfants jusqu’√† la r√©volte de sa fille ch√©rie.

¬†Rarement t√©moignage sur les traditions d’un pays n’aura √©t√© aussi d√©taill√©, cru, bouleversant, soulignant le foss√© qui le s√©pare de l’Europe, de ses droits, de ses libert√©s. Les probl√®mes d’int√©gration, l’√©mergence d’une g√©n√©ration √©cartel√©e entre deux cultures sont analys√©s avec une acuit√© et une causticit√© qui n’excluent pas l’humour. C’est par un long r√©cit ponctu√© des mots nouveaux d√©couverts dans le dictionnaire, premier pas vers l’√©mancipation, que l’auteure, dipl√īm√©e en philologie arabe, nous fait partager avec √©motion et virulence son parcours et son combat. Dernier hommage √† une tradition orale mill√©naire, ce roman parfois d√©rangeant a re√ßu en 2008 le prix Ramon Llull, dans cette Catalogne o√Ļ Najat Hel Hachimi est arriv√©e √† l’√Ęge de huit ans.

 C.R. et C.G.