Le copain de la fille du tueur

VILLEMINOT Vincent

Nous sommes en Suisse, dans un internat huppé pour adolescents venus des quatre coins du monde au gré de la fortune et de ses revers de leurs parents. Nathan, fils d’un poète célèbre en train de mourir, s’y lie d’amitié avec Touk-Ernest, un grand gaillard à l’humour ravageur, héritier potentiel d’un richissime potentat africain. Ils jouent les perturbateurs dans les rangs policés de l’Institution. Survient Selma, fille d’un narcotrafiquant mexicain qui a cru mettre sa famille à l’abri, en Suisse. Nathan succombe à son charme…  Une description drôle et décapante du microcosme helvète. Sur cette toile de fond, des personnages d’adolescents en manque de famille, très attachants, débordant d’énergie et d’envie de vivre : les deux garçons à l’humour potache féroce racontent une histoire d’amitié revigorante que l’apparition de la jeune fille ne perturbe pas. Le cliché est évité ! Le roman met en scène alors un classique discours amoureux : incertitudes, pudeur, inquiétude, premiers émois dans un cadre romanesque bucolique à souhait. Pour en prolonger l’attrait, l’auteur ajoute enfin un zeste de thriller pour dramatiser le récit. Pourquoi pas ! (C.B. et A.T.)