Le coeur-chien.

BREYTENBACH Breyten

Breyten Breytenbach est n√© en Afrique du Sud en 1939, √† vingt ans il vint √† Paris √©tudier la peinture. Sa vie bascule en 1961, il vient d’√©pouser une Fran√ßaise d’origine vietnamienne et le gouvernement d’apartheid vote une loi qui interdit les mariages mixtes. D√®s lors Breytenbach ne peut revenir dans son pays qu’√† la condition d’y vivre s√©par√© de sa femme, ce qu’il refuse. En 1975, dans le cadre de ses actions politiques anti-apartheid, il retourne clandestinement en Afrique du Sud, est arr√™t√© et passera sept ann√©es en prison. Depuis, Breyten Breytenbach, po√®te-√©crivain, ne cessera d’√©crire sur son pays, la prison, l’apartheid. D√©j√† dans Une saison au paradis (NB avril 1986) et Retour au Paradis (NB mars 1994), il revisitait ce pays ¬ę qui a toujours √©t√© violent. ¬Ľ

¬†Dans Le coeur-chien il part √† la recherche de l’enfant qu’il √©tait. Il retourne sur les lieux de sa naissance dans la province blanche du Cap et se souvient. ¬ę √Čcrire c’est rendre visible la m√©moire et cette m√©moire d√©couvre un nouveau paysage. ¬Ľ Une m√©moire multicolore qui r√©v√®le √† travers un texte puissant un certain apaisement.