Le chant du ruisseau

CHAE IN-SUN, KIM Dong-seong

S√īnmi part √† v√©lo avec son oncle. En roulant dans la ville, il se souvient du ruisseau, maintenant recouvert par l‚Äôasphalte noir de la route, o√Ļ, enfant, il jouait et attrapait des poissons avec ses amis.

Une balade m√©lancolique entre r√™ve et r√©alit√©, ville et campagne o√Ļ affleurent les souvenirs heureux de l‚Äôenfance¬†: les jeux dans le ruisseau, le saule, la p√™che aux vairons et aux √©crevisses pour jouer √† Tarzan‚Ķ √Čvocations que la petite fille re√ßoit comme une confidence. Des illustrations aquarell√©es, raffin√©es, √©gay√©es par la silhouette jaune et d√©gingand√©e de l‚Äôoncle, jouent sur les contrastes¬†: grouillement de la vie citadine, espace et silence de la campagne, paysages diurnes et nocturnes. Le passage de la r√©alit√© au r√™ve, du pr√©sent au pass√© est difficile mais ne perturbe pas vraiment une belle √©vocation de la nature. √Ä partir de 8 ans.