Le chant des sables.

AUBERT Brigitte

En Iran, une √©quipe, form√©e de chercheurs de nationalit√©s diff√©rentes, suit les anciennes routes de l’√Ęge du bronze, afin de collecter des informations sur les migrations de population √† la fin du N√©olithique. La travers√©e du Grand D√©sert Sal√© tr√®s chaud et inhospitalier est une rude √©preuve ; cette exp√©dition, en raison d’une d√©couverte arch√©ologique d’une importance extr√™me, tout √† fait fortuite, va affronter la haine et la vengeance de groupuscules inconnus. Beaucoup y laisseront leur vie. ¬†Fun√©rarium (NB juillet 2002) regorgeait de meurtres. Dans ce nouveau livre, leur accumulation √©coeure encore et le lecteur pourrait bien √™tre d√©courag√© par le texte confus, v√©ritable fourre-tout o√Ļ se surajoutent, p√™le-m√™le, les informations arch√©ologiques, pal√©ontologiques, biologiques‚Ķ En d√©pit d’un d√©but attrayant, ce long m√©lange de science-fiction et d’intrigue polici√®re ne suscite que peu d’√©motion. L’ennui s’installe d√®s le milieu de l’ouvrage, malgr√© des rebondissements de plus en plus fous t√©moignant, certes, d’une imagination d√©brid√©e mais dans laquelle il est difficile d’entrer.