Laura.

CORTANZE Gérard de

En 1828, ayant d√©lib√©r√©ment quitt√© son mari volage, Laura, princesse lombarde de vingt ans, s‚Äôexile en France, fr√©quente les grands intellectuels, √©crit dans les journaux et se fait l‚Äôavocate de la cause patriotique italienne. Elle a d‚Äôinnombrables aventures amoureuses avec des hommes ou des femmes et aura m√™me une fille‚Ķ En Italie elle essaiera d‚Äôappliquer les nouvelles id√©es saint-simoniennes, cr√©era √©coles et phalanst√®re, dirigera des h√īpitaux au moment de la guerre civile, mais, toujours pourchass√©e par les Autrichiens, elle devra s‚Äô√©tablir en Turquie, puis fuir jusqu‚Äô√† J√©rusalem o√Ļ elle conna√ģtra une fin tragique.

 

Dans cette biographie tr√®s romanc√©e, appuy√©e sur un contexte historique r√©el, on est un peu submerg√© par les nombreuses all√©es et venues de l‚Äôh√©ro√Įne, son activit√© incessante et tout ce qu‚Äôelle r√©alise malgr√© les poursuites dont elle est constamment l‚Äôobjet. De plus l‚Äô√©criture √©l√©gante mentionn√©e dans les pr√©c√©dents romans de l‚Äôauteur (Aventino, NB janvier 2005) est ici alourdie par de copieuses descriptions de sc√®nes √©rotiques entre femmes qui pourront choquer.