L’atelier du temps.

URIBE Àlvaro

Une constante chez tous les Miguel de cette famille : ils souffrent d’une rivalit√© qui les soul√®ve contre leur g√©niteur et d’un m√©pris absolu pour leur prog√©niture. Le p√®re, Miguel Primero, personnage de poids dans la vie √©conomique du pays, est secr√©taire d’√Čtat au Budget. Son fils, Miguel Segundo, n’a de cesse de marcher dans ses traces et de le surpasser. Leur conflit prend forme f√©minine, ils se disputent les faveurs de la m√™me femme, chacun des deux d√©laissant son foyer. Miguel Tercero, lui, entame son adolescence et n’a qu’une passion : les poissons tropicaux. La haine qui court entre eux les m√®ne √† la trag√©die.

Prix Antonin Artaud, ce roman d’un ancien attach√© culturel √† Paris, auteur de divers ouvrages, est remarquable par sa composition. Pour raconter l’orgueil, la rancune, la jalousie, les rapports de force et de domination, l’amour et le ressentiment, l’atavisme et le destin, √Älvaro Uribe fait intervenir les voix de cinq personnes diff√©rentes. Une polyphonie de talent, √† la fin surprenante.