L’argent, l’urgence.

DESBRUSSES Louise

& & &  

Une jeune femme, cr√©atrice ind√©pendante, n‚Äôarrive pas √† vivre de son travail. Elle est alors embauch√©e dans une grande soci√©t√© o√Ļ elle devra am√©liorer des produits cr√©√©s par des incomp√©tents. Son compagnon, ‚Äúl‚Äôhomme √† √©lever‚ÄĚ, n‚Äôest bon √† rien, or elle a besoin d’argent pour vivre et subvenir √† leurs besoins¬†: L‚Äôargent, l‚Äôurgence. Sa vie quotidienne deviendra un enfer. Elle refuse la vie sociale de l‚Äôentreprise, le moule dans lequel chacun se fond.

 

La force de ce premier roman est dans son √©criture, tr√®s hach√©e, violente, pleine de rugosit√©s. L‚Äôutilisation de la deuxi√®me personne tient le lecteur √† distance¬† alors qu‚Äôil est plong√© dans les pens√©es permanentes de la jeune femme, univers de compromissions refus√©es, souffrance, jusqu‚Äôau moment o√Ļ surgira la lib√©ration. Louise Desbrusses √©crit presque √† deux voix, une ext√©rieure, et la seconde, entre parenth√®ses, plus intime. En fait ce livre a sa musique propre et devrait √™tre lu √† voix haute.