Laissez-moi rire !

CHABROL Claude, ASSÉO AndrĂ©

AprĂšs cinquante-deux films, Claude Chabrol se raconte avec un zeste de satisfaction. Il travaille en famille : sa troisiĂšme femme est script, sa fille assistante, son fils musicien. Il aime « rigoler et bouffer », admire Hitchcock et Lang, est fidĂšle en amitiĂ©, comme avec Isabelle Huppert. Évoquant rapidement le tournage de quelques-uns de ses films bons ou « navets », il se dit content d’avoir reçu le prix Delluc pour « Merci pour le chocolat. » Il donne quelques coups de griffes Ă  Woody Allen et Ă  Visconti et fait patte de velours pour Rossellini et Fellini.  AgrĂ©able Ă  lire, sans plus, ce livre illustrĂ© de photos d’acteurs (et de lui-mĂȘme !) paraĂźt en mĂȘme temps que sort en salles son nouveau film, « La Demoiselle d’honneur. » Une importante filmographie rappelle sa production de 1958 (« Le Beau Serge ») Ă  2004.