La vie sur terre

JANIN Dorothée

Elle n‚Äôest pas belle, la vie sur terre, pour Ari Najman, juif, fils d‚Äôun rescap√© des camps et d‚Äôune m√®re souffrant de la maladie d‚ÄôAlzheimer, fr√®re d‚Äôun suicid√©. Alors il boit, se drogue de femmes, s‚Äôenivre de mots. Avocat reconnu, il d√©fend de jeunes meurtri√®res. Ni Louise, sa femme, d√©pressive, ni Clara, son ex-ma√ģtresse, polici√®re d‚Äôorigine s√©n√©galaise, ni la d√©fense de Judith, ex-compagne de son fr√®re, ne peuvent lui donner go√Ľt √† la vie. Ari vit √† la surface des √©v√©nements, embu√© d‚Äôalcool. Drogue, meurtre, accident de voiture, suicide, la mort est partout. Ce r√©cit est une longue √©ructation de souffrance noy√©e dans un humour d√©vastateur. Le personnage est le porte-parole de toutes les r√©voltes : religion, amour, amiti√©. Rien ne r√©siste √† la violence, enrob√©e d’un verbe prolixe et d’une √©criture tant√īt t√©l√©graphique, tant√īt litanique, appr√™t√©e. Cette jeune journaliste de trente ans d√©bute avec un premier livre tr√®s noir et d√©sesp√©r√© sous des allures de plaisanterie.