La Vallée du Lotus Rose

McALISTAIR Kate

1918. Aristocrate et orpheline, Jezebel a été élevée dans un pensionnat anglais. À seize ans, elle est appelée à Calcutta par son parrain, archéologue réputé, qui veut la marier à un baron richissime. Pendant sa longue traversée, elle se lie d’amitié avec une élégante duchesse russe au caractère bien trempé et tombe sous le charme d’un jeune aventurier américain… En Inde elle découvre que son futur mari est un homme abominable qui subventionne les travaux de son parrain. Sa vie est heureusement adoucie par le fils du maharadjah qui lui fait une cour assidue…  Ce foisonnant roman (début d’une trilogie !) s’appuie sur le contexte historique de l’Inde à cette époque troublée où la domination anglaise commence à être contestée. L’auteur cible bien ses principaux personnages et les fait passer par de nombreuses péripéties alternant le conte de fées, l’intrigue policière et même Robinson Crusoé ! La psychologie de l’héroïne est bien analysée : incapable de maîtriser ses colères, fondant en larmes à tout propos, mais gardant toujours souvenir de l’éducation qu’elle a reçue. Les décors et les costumes sont soigneusement brossés, et le suspense entretenu jusqu’à la dernière page. Un premier roman réussi !  (E.L. et B.T.)