La trahison de l’Ange.

CASTRO Eve de

Nat, un reporter noir en mal d’idées, joue une partie de mah-jong acharnée contre l’Ange. Il gagne et se voit proposer trente mille dollars ou un scoop qui changerait le monde. Nat, joueur, choisit le scoop et se retrouve avec un nom, Julie Osmond, dans le creux de sa main. Le nom d’une pop star déséquilibrée qui n’a plus de nouvelles de son demi-frère Lancelot, fonctionnaire international au passé familial trouble, aux moeurs douteuses. On sait très vite que, converti à l’islam, arrêté, il croupit à Guantanamo. L’Ange, islamiste froid et calculateur, au charme irrésistible, manipule allègrement tous les personnages du roman à commencer par Julie. Quant à Nat, aidé d’une femme agent du SDECE et du contenu d’un portable miraculeusement récupéré à Djalalabad, il tient son scoop…  Avec un découpage chronologique, des sourates scandant chaque chapitre, l’auteure, bien connue pour ses romans historiques (Le peseur d’âmes, N.B. oct. 2002), écrit son premier thriller. Une aventure aux péripéties rocambolesques de Paris à Londres, Moscou, Cuba qui laisse le lecteur pantois et essoufflé.