Liberty

COONTS Stephen

Des terroristes mouvance ¬ę¬†Le Glaive de l’Islam¬†¬Ľ ach√®tent quatre ogives nucl√©aires √† un g√©n√©ral russe v√©reux. Direction les √Čtats-Unis o√Ļ elles devront an√©antir la civilisation occidentale, dont l’une des cibles, la statue de la Libert√© √† New York, est le symbole abhorr√© : sera alors instaur√© le r√®gne d’Allah triomphant. Mais Jack Grafton, amiral flegmatique et performant, d√©sign√© par le Pr√©sident, m√®ne le combat aid√©, comme de coutume (Cf. Hong Kong, NB mars 2003) par ses fid√®les, la CIA et des informaticiens de g√©nie. ¬†¬†Le respect des r√®gles d’un thriller haletant oblige √† d’incessants rebondissements bien orchestr√©s o√Ļ, de Russie en √Čgypte et en Am√©rique, on ne comptabilise plus les meurtres, les trahisons, les hasards bien ou mal venus‚Ķ sans oublier l’espionnage industriel et l’histoire d’amour ! Cependant, un manich√©isme un peu pu√©ril et r√©p√©titif glorifie l’Am√©rique et l’oppose au fanatisme islamique r√©gressif. Il plane sur ce long roman le spectre de la troisi√®me guerre mondiale et le souvenir des √©v√©nements tragiques du 11 septembre. Mais on ne le quitte pas et l’auteur est un ¬ę¬†pro¬†¬Ľ.