La Suisse russe

CHICHKINE Mikha√Įl

Les quinze chapitres de ce livre fourmillant de personnages correspondent √† des lieux diff√©rents de Suisse ; ils nous v√©hiculent du XVIIIe si√®cle, √©poque de la premi√®re incursion russe en Suisse, √† la fin du XXe avec l‚Äô√©crivain Nabokov. ¬†De la visite incognito, en Suisse, du futur tzar, Paul Ier, aux combats de Souvorov pour lib√©rer le pays des Fran√ßais, s’agitent autour de L√©nine, de Bakounine, des r√©volutionnaires russes de toute esp√®ce et leurs espions‚Ķ mention sp√©ciale au redoutable Azef, agent double ! S’y croisent aussi des nobles en voyage, en exil, ou des artistes, peintres, musiciens, √©crivains : Dosto√Įevski y voit mourir sa fille. Les universit√©s suisses sont peupl√©es d‚Äô√©tudiants russes, gar√ßons et filles, qui souvent basculent dans le militantisme subversif. ¬†Le sujet, au fond, est la fascination des Russes, habitants d‚Äôun pays plat et despotique, pour les montagnes, les lacs et la d√©mocratie directe de la Suisse. La m√©thode g√©ographique employ√©e a l’inconv√©nient de retrouver, d‚Äôun lieu √† l‚Äôautre, les m√™mes personnages. L‚Äôimmense richesse des √©vocations est un peu √©crasante pour le profane, m√™me si de solides index soutiennent l‚Äôouvrage.