La sixième lamentation

BRODRICK William

En 1995, Edouard Schwermann, ancien SS allemand recherch√© pour crimes contre l‚Äôhumanit√©, trouve asile dans un monast√®re anglais, apr√®s avoir s√©journ√© dans un couvent savoyard qui avait cach√©, sous l‚ÄôOccupation, des enfants juifs en transit clandestin vers la Suisse. L‚Äôopinion et les autorit√©s s‚Äôen √©meuvent et Rome s‚Äôinforme discr√®tement. Agn√®s, alors √©tudiante parisienne, avait particip√© √† la fili√®re de sauvetage des petits Isra√©lites, mais son r√©seau, apparemment trahi par un de ses membres, avait √©t√© an√©anti. Dans ce drame, elle pense avoir perdu son fils et le p√®re de celui-ci. Pour elle, le coupable est Schwermann, bien qu‚Äôil pr√©tende avoir sauv√© des vies. Gravement malade, elle esp√®re que justice sera faite de son vivant. Sa petite-fille s‚Äôy emploie ardemment. ¬†Ce roman dense et fort, qui peut parfois para√ģtre incroyable pour qui n‚Äôa pas v√©cu cette sombre p√©riode, touche le coeur et l‚Äôesprit du lecteur et fait r√©fl√©chir sur les h√©ro√Įsmes, les l√Ęchet√©s, les ambigu√Įt√©s et les cas de conscience induits par l‚Äôoccupation nazie.