La Proie des Louves (Bouncer ; 5)

JODOROWSKY Alejandro, BOUCQ François

& & &

 

L‚ÄôOuest sauvage a rarement aussi bien port√© son qualificatif¬†: une pendaison par une femme bourreau, un massacre dans un ranch et m√™me l‚Äôattaque du village par les hommes de main du grand propri√©taire terrien, rien ne manque √† la mythologie du Far West dans cet ultime √©pisode du cycle. Aucune violence n’est √©pargn√©e au lecteur¬†: doigts coup√©s en direct, √©gorgements √† la machette, meurtres au serpent-minute‚Ķ avant qu‚Äôil ne d√©couvre la v√©rit√© sur l’histoire de Bouncer.

 

Le scénario, aux personnages bien campés et qui fait la part belle aux femmes, ne laisse aucun répit. Il est associé à un dessin nerveux et très travaillé dans des cadrages inspirés du cinéma. La palette de couleurs dans les bruns et les ocres traduit parfaitement la chaleur et la poussière ambiante. Un final en forme d’apothéose que quelques scènes proches du sadisme obligent à réserver aux adultes.