La nature

OBI√ČGLY Ga√ęlle

Quel est le lien entre une enseignante, une ma√ģtresse, une trotskiste, une bonne, une r√©ceptionniste ou encore telle autre ? La femme. Elle a, a eu, aura un homme √† son bras, r√™vera, souffrira, aimera, trompera, sera tromp√©e. La femme est le sujet unique de ce floril√®ge. Ce sont autant de petits instants de vie, de petites histoires-r√©flexions, trois ou quatre par page, sans rapport apparent entre elles, √©crites dans un style coul√©, volontairement plat, souvent tr√®s descriptif. On est loin d‚Äôun roman classique, tr√®s diff√©rent aussi de Faune (N.B. mars 2005), trait√© pourtant d√©j√† avec une certaine originalit√©. Ici, c‚Äôest une litanie lancinante, comme une vis sans fin, qui peut donner le tournis, ou encore lasser.