La Maison Tudaure.

SERS Caroline

Un village perdu dans les bois, repli√© sur lui-m√™me et sur son pass√©. Claude, un jeune homme original et peu loquace, vit dans son univers ; il d√©couvre, sans y toucher, des sacs abandonn√©s dans la for√™t‚Ķ Son p√®re Simon, le cafetier Jean, son p√®re √Čmile, sont les figures locales. Parmi les jeunes, Adrien et S√©bastien m√®nent le bal. Les gendarmes, pris d‚Äôun z√®le soudain, interrogent tous les habitants. Des chasseurs trouvent √† leur tour les sacs : le cauchemar v√©cu il y a quarante ans va-t-il recommencer ? Un premier journaliste d√©barque, une premi√®re arrestation ; l‚Äôhistoire se r√©p√®te, mais cette fois-ci certains sont d√©cid√©s √† aller jusqu‚Äôau bout‚Ķ et √† faire la lumi√®re ? ¬†Ce deuxi√®me roman de Caroline Sers (Tombent les avions, NB ao√Ľt-septembre 2004) d√©marre bien, les caract√®res des personnages et l‚Äôambiance du village sont bien rendus. On regrette cependant le style un peu plat et l‚Äôhistoire s‚Äôessouffle malgr√© une volont√© √©vidente d‚Äôentretenir le suspense, au point de nous donner tr√®s tard certains √©l√©ments de compr√©hension.