La sainte famille

SEYVOS Florence

Suzanne revoit en pens√©e la maison de famille d√©sormais ferm√©e et sans vie situ√©e au bord d‚Äôun lac, o√Ļ enfant elle venait passer ses vacances. Les souvenirs remontent √† la surface : son arri√®re-grand-m√®re dont la mort fut entour√©e de silence, sa grand-m√®re peu affectueuse, sa grand-tante vieille fille discr√®te qui essaie timidement de manifester sa tendresse, un oncle √©trange, une m√®re dure et autoritaire, l’attachement √† son fr√®re Thomas avec lequel elle partage tout. Leur monde bascule le jour o√Ļ leurs parents divorcent‚Ķ¬†¬†Florence Seyvos (Le gar√ßon incassable, NB octobre 2013) √©crit surtout pour la jeunesse. On baigne ici dans l‚Äôunivers de l‚Äôenfance √©voqu√© de mani√®re pr√©cise et d√©licate. C‚Äôest un r√©cit √† plusieurs voix o√Ļ l‚Äôon passe sans cesse du mal-√™tre des adultes √† l‚Äôenfance. Une enfance pleine de craintes, des vacances pas tr√®s gaies entre trois vieilles dames sans joie de vivre. Mais aussi des moments de plaisirs et de complicit√© au bord du lac √† l‚Äôodeur si particuli√®re. Un joli livre pudique, √† l‚Äôatmosph√®re un peu √©touffante, plein de nostalgie et de tristesse. (A.M. et M.-N.P.)