La gr√Ęce (Le Caravage ; 2)

MANARA Milo

√Čt√© 1606. Non loin de Rome, des saltimbanques voient arriver en pleine nuit, quasi mourant, un homme bless√© qu‚Äôil faut cacher √† la garde et surtout soigner tr√®s vite‚Ķ Ipazia, une superbe fille de la troupe, l‚Äôa reconnu : c‚Äôest Michelangelo Merisi, qu‚Äôon appelle Le Caravage, un artiste, le plus grand de tous ! D√®s le lendemain Ipazia prend son cheval, va chercher de quoi le soigner et revient avec des rem√®des et la comtesse Colonna. On le soigne, on le d√©robe √† la garde et enfin il se remet √† peindre : seules ses toiles pourront lui obtenir la gr√Ęce, le sauver de sa condamnation √† mort‚Ķ¬†¬†Second et dernier tome de la biographie de ce ma√ģtre incontest√© du clair-obscur. Mais aussi un homme tourment√©, violent et susceptible, meurtrier malgr√© lui. Milo Manara, la star des BD √©rotiques, s‚Äôest senti en symbiose avec l’artiste et restitue, non seulement quelques toiles du Ma√ģtre, mais aussi les d√©cors, les mod√®les vivants du peintre et les ambiances nocturnes ou diurnes, en mer, √† Malte, ou dans ses ateliers. Il le fait de fa√ßon superbe avec un souci du d√©tail √©poustouflant. Un diptyque fabuleux pour c√©l√©brer un artiste hors du commun. (C.D. et D.L.)¬†