La gifle

TSIOLKAS Christos

Hector, Connie, Harry, Aisha et les autres‚Ķ √©pouses et maris, ma√ģtresses et amants, parents et enfants‚Ķ Ils habitent les banlieues de Melbourne, sont aborig√®nes, ¬ę aussies ¬Ľ, ¬ę m√©t√®ques ¬Ľ ou ¬ę mus ¬Ľ, ont plus ou moins bien r√©ussi et sont amis. Un soir d‚Äô√©t√©, lors d‚Äôun barbecue, un adulte gifle un gamin de quatre ans. Insignifiant, cet incident sert de r√©v√©lateur, brise les masques faisant √©merger les secrets familiaux, les tensions raciales et sociales de la classe moyenne australienne.

 

La famille est au coeur de ce premier ouvrage traduit en français de Christos Tsiolkas, auteur d’origine grecque. Il explore sans pitié les passions de quelques personnages complexes, attachants et médiocres, confrontés à leur part d’ombre : trahisons, racisme, sexe, drogue et alcool. La société australienne se dévoile, diverse, prospère et inquiète, tiraillée entre la bonne conscience et des élans moins avouables. Une écriture forte, crue, se met au service de ce roman ambitieux, provoquant et touffu, surchargé et très long !