La demoiselle et le troubadour

BERTIN Roselyne

En Ard√®che, Jeanne part aider la famille de son oncle car sa tante se remet mal de ses couches. Loin de ses parents, dans l’enceinte du ch√Ęteau de Crussol, elle fait face √† sa t√Ęche en trouvant du r√©confort dans ses chansons. Poss√©dant une tr√®s belle voix, elle est remarqu√©e par le troubadour du ch√Ęteau qui la recommande aux ch√Ętelains pour √™tre leur¬†¬ę demoiselle de musique ¬Ľ. Leur fils Guy est charm√© par la jeune fille, et r√©ciproquement car le jeune homme n’est autre que le cavalier qui l’avait autrefois surprise se baignant dans la rivi√®re. L’amour des deux jeunes gens surmontera-t-il les r√®gles de la soci√©t√© de l’√©poque ?¬†L’atmosph√®re de ce roman est baign√©e de musique. On y trouve de nombreuses chansons traditionnelles accompagn√©es de leur partition et les titres des chapitres ont tous un rapport avec cet art. La langue s’autorise quelques tournures m√©di√©vales et archa√Įsmes, d√©finis dans un court glossaire. L’ambiance de la vie seigneuriale est bien rendue m√™me si la fin m√©nage la possibilit√© d’une issue peu cr√©dible, mais tellement romanesque ! De petites illustrations √† la plume pars√®ment ce r√©cit bien document√©. √Ä partir de 11 ans.