La dame du Palatin

CAROLIS Patrick de

Une période troublée de la Rome impériale, entre l’an 38 et l’an 66, revit à travers le destin de Paulina, fille d’un armateur gallo-romain d’Arelate (Arles). Mariée à quatorze ans à un Romain de haute naissance, à la conduite indigne, veuve à vingt-deux ans, elle perd son jeune fils. Elle s’embarque pour Rome et, lors d’un naufrage, rencontre le philosophe Sénèque exilé en Corse. Elle facilite son retour en grâce, l’épouse, bien qu’il ait vingt-sept ans de plus qu’elle, et sait être pour lui une compagne aimante et lucide. Leur mariage, sans enfant, est une réussite.

 

Grâce à une documentation surabondante et une multitude de personnages qui saturent le texte, Patrick de Carolis (Les Demoiselles de Provence, NB juillet 2005) brosse une fresque grandiose de la vie d’une riche famille gallo-romaine dans la région d’Arles, puis de la vie de cour à Rome où Sénèque est nommé précepteur du futur Néron. Intrigues et assassinats, corruption et luxure… L’empereur Claude manipulé par sa nièce et épouse Agrippine, Néron assassin de sa mère, Sénèque contraint au suicide : le romancier cède la place au chroniqueur, mais conserve son brio.