La contrebasse

HENRICH Stéphane

Heureux, R√©mi Lambert a une fille qu‚Äôil adore. Lui qui aimait tant jouer de la contrebasse a conserv√© son instrument au grenier, inutilis√© depuis des lustres. Voil√† la bonne id√©e¬†: c‚Äôest Charlotte qui va s‚Äôen servir. Et le papa de tra√ģner sa gamine au conservatoire pour qu‚Äôelle assouvisse sa passion √† lui¬†! Or Charlotte caresse un autre r√™ve, bien diff√©rent, mais comment se faire seulement entendre de son m√©lomane de p√®re¬†?

 

Lui est motiv√©, pas elle¬†! Tout le probl√®me est l√†. Sc√©nario, classique comme la musique qu‚Äôil aime, d‚Äôun p√®re qui vit son autre vie par procuration √† travers celle de son enfant. Si Fran√ßoise Dolto passait par l√†, elle y trouverait √† redire¬†!!!¬† Trait√© avec humour et l‚Äôexag√©ration due √† la passion, cet album trouve toute sa saveur dans le fin trait noir de St√©phane Henrich et ses aquarelles o√Ļ le rose tient une place privil√©gi√©e. Il y a du mouvement¬† et des mimiques qui en disent long sur la tendresse, la musique, les sentiments, d√©senchantement compris.