Le caillou de Ferdinand

SIMLER Isabelle

Ferdinand aime les cailloux, et la lune. Il a les cheveux jaunes et les genoux bleus. Le jour, il marche les yeux baissĂ©s et la nuit, les yeux levĂ©s. Un soir, en perdant l’équilibre, il dĂ©couvre un caillou qu’il n’a pas dans sa collection. La nuit dans son lit, le caillou se transforme en chat sculptĂ© et une foule de mots s’entrechoquent dans sa tĂȘte. Quand il se rĂ©veille, le caillou est redevenu un caillou. Heureux, il retourne dehors admirer des visions extraordinaires.

Ce livre magnifique est une invitation au rĂȘve. C’est un hymne Ă  la nature : des feuilles qui volent, des cailloux merveilleux, la lune, le soleil, le vent. Il y a aussi les mots de Ferdinand reprĂ©sentĂ©s sur deux doubles pages, on peut les chercher et les reconnaĂźtre. Les dessins d’Isabelle Simler, tout en traits fins et crayonnĂ©s, participent Ă  la magie de ce livre qui Ă©chappe Ă  la logique et au rationnel. Un grand moment de poĂ©sie Ă  lire Ă  plusieurs, Ă  se raconter et regarder tout seul.