La Chambre close.

REMY Philippe

&

 

Juillet 1865. Pr√®s de Bruxelles, un homme de la bonne soci√©t√© dispara√ģt apr√®s que les personnes pr√©sentes dans la maison aient entendu un cri horrible. Sa porte est ferm√©e de l‚Äôint√©rieur, nulle trace du corps, mais une mise en sc√®ne macabre. Un journaliste se joint aux enqu√™teurs. Bien des secrets planent sur cette maison¬†: le disparu est-il le h√©ros de la R√©volution belge qu‚Äôil semble √™tre¬†? Quels liens unissent sa belle-soeur au tr√®s myst√©rieux comte Smaragda¬†? Les policiers suivent des indices qui croisent la route de Baudelaire, du comte de Saint-Germain, le journaliste pour sa part piste des sources litt√©raires.

 

Un sentiment de déjà vu, voulu par l’auteur qui fait des références expresses à Edgar Poe, entache l’intérêt de ce roman policier historique un peu trop complexe. Le lecteur perd par moments le fil du récit même si la résolution finale éclaire tout.