Kakine Pouloute

BRISAC Nathalie

Un matin, Kakine Pouloute part pour l’√©cole avec une √©toile jaune sur son manteau : tous les ¬ę Pouloutes ¬Ľ doivent en porter. Pour √©viter les M√©chants, la famille va partir √† la campagne avec tante Nini et le cousin L√©on en laissant la poup√©e cass√©e chez le r√©parateur. Il faut changer de nom et encore d√©m√©nager. L√©on est arr√™t√© apr√®s que les M√©chants lui ont dit de baisser son pantalon. Enfin un jour tout est fini : Papa est revenu, tante Nini a r√©cup√©r√© son fils et Kakine sa poup√©e Suzanne avec des yeux tout neufs.

Kakine ne comprend pas la raison de tous ces changements, ces mensonges sur son identit√©. √Ä aucun moment le mot ¬ę juif ¬Ľ, n’est prononc√© et l’auteure en les nommant ¬ę Pouloutes ¬Ľ, et la Gestapo les ¬ę M√©chants ¬Ľ – se met √† la port√©e des enfants ? au risque de g√™ner la compr√©hension du lecteur. Le devoir de m√©moire est-il abordable d√®s 9 ans ?