Juste pour le plaisir

DEAMBROSIS Mercedes

Comment peut-on devenir violeur, voleur, d√©lateur et tueur ¬ę¬†juste pour le plaisir¬†¬Ľ dans la France de l’Occupation ? Un psychopathe qui parcourt l’Europe et change d’identit√© apr√®s chaque √©gorgement, l’officier nazi Rudolph Hess, un m√©decin d√©non√ßant une famille juive, un commissaire √† la recherche de sa v√©rit√©… Les personnages, historiques ou fictifs, de Mercedes Deambrosis s’enfoncent dans la perversion, la collaboration, la m√©diocrit√©. En 1987, certains survivants ou descendants entreprennent un long parcours d’√©lucidation.

¬†Ce roman tr√®s complexe commence par quelques sc√®nes esquiss√©es faisant alterner personnages, lieux et √©poques, sans ordre ni liens apparents. Il faut attentivement renouer les fils gr√Ęce √† une mont√©e en puissance du r√©cit. La plieuse de parachute (N.B. f√©vrier 2006) bousculait avec habilet√©, ce r√©cit malm√®ne. Cependant la construction est fascinante, l’√©criture incisive et les caract√®res finement bross√©s. Alors ce long roman d’une rare noirceur ne peut se l√Ęcher, il laisse des traces et donne un certain √©clairage sur une √©poque tragique que l’on n’a pas fini d’analyser.