Journal d’un assassin.

OUST Valérie d'

&

 

L’auteur raconte l’histoire terrible d’un enfant monstrueusement laid qui doit subir le regard des autres et surtout de sa propre mère, méchante jusqu’à l’excès. Enfant surdoué, il partagera le destin de camarades de classe d’une intelligence hors du commun qui, comme lui, n’ont pas une vie heureuse et finiront par rejeter, torturer ou tuer pour se venger. L’enfant devenu adulte rencontrera l’amour d’une femme qui admire l’esprit derrière la laideur. Le bonheur mérité est enfin atteint… mais la souffrance, la haine et l’instinct de destruction sont toujours tapis au fond de lui et l’entraîneront en enfer.

 

Une histoire terrible qui devrait broyer l’âme, culpabiliser certain regard porté sur la différence, mais l’auteur est peu convaincante. Les personnages manquent de nuance, de crédibilité, la cruauté est poussée jusqu’à la caricature. L’émotion s’efface peu à peu devant l’horreur, l’histoire n’est plus poignante, elle devient insupportable.