Jouissance du temps.

ZAGDANSKI Stéphane

De St√©phane Zagdanski, beaucoup d’√©crits ont fait appara√ģtre une r√©elle qualit√© d’√©criture : raffinement, humour, verdeur crue du vocabulaire et une ind√©niable culture. Noire est la beaut√© (NB novembre 2001) avait s√©duit par un lyrisme √©rotique raffin√©. Ici, lui-m√™me, avec une certaine autosatisfaction, nous annonce des ¬ę¬†variations¬†¬Ľ autant stylistiques que narratives sur le th√®me du sexe : les douze nouvelles de Jouissance du temps d√©rivent de ¬ę la sensualit√© tao √† la prostitution travestie, du viol mondain √† l’envo√Ľtement sexuel‚Ķ ¬Ľ, se teintent de jeunisme branch√©, style SMS, ou donnent la parole au sujet phare de ¬ę L’origine du monde ¬Ľ de Courbet ! Notre auteur prend m√™me √† t√©moin l’√Čcrivain le plus brillant de tous les temps, Dieu et son best-seller absolu, la Bible !

¬†Certains appr√©cieront ce tableau sans voiles de la sexualit√© et sa virtuosit√© linguistique, d’autres y chercheront en vain un peu de sentiment, beaucoup seront agac√©s par le narcissisme de l’auteur.