Jeu de massacres

PATTERSON James, ROUGHAN Howard

Dylan Reinhart, professeur en √©tude du comportement √† Yale, est entra√ģn√©, pas tout √† fait contre son gr√©, √† la poursuite, √† travers New York, d‚Äôun tueur en s√©rie un peu particulier ; il signe en effet ses meurtres avec une carte √† jouer. Gay et en couple, Dylan appr√©cie la compagnie de l‚Äôinspecteur Elizabeth Needham, jolie et intelligente. Le maire, lui, craint pour sa r√©√©lection. Un journaliste, Grimes, va contribuer √† semer la pagaille.¬†¬†Il est inutile de pr√©senter le tr√®s prolifique James Patterson, avec le renfort, ici, d‚Äôun autre romancier, Howard Roughan (Un si beau soleil pour mourir, NB janvier-f√©vrier 2016). Ils √©crivent avec une certaine r√©ussite un thriller classique et efficace. L‚Äôh√©moglobine ne manque pas, mais sans exc√®s, pas trop de cruaut√© non plus. L‚Äôassassin est d√©s√©quilibr√© mais ob√©it √† des motifs presque honorables. Les cartes se succ√®dent, annonciatrices du prochain meurtre. Naturellement, il est question de psychologie m√™me si elle ne d√©passe gu√®re le niveau de propos de comptoir, mais enfin, l‚Äôamalgame prend et on a envie de conna√ģtre la suite, entrav√©e par les rebondissements indispensables. (E.G. et A.Le.)